A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Eté 2015 – La Grèce

Mardi 28 juillet

Départ de Cartigny en début d’après-midi pour nous avancer un peu : nous prenons le ferry mercredi soir à Ancône. Un quart d’heure d’attente à l’entrée du Tunnel du Mont-Blanc, sinon pas de souci particulier et nous arrivons vers 18h30 dans un « camping » à proximité d’Alessandria. Les sanitaires sont pas de dernière fraîcheur mais pour une nuit ça ira très bien… même si dès 22h00 c’est concert de rock…

Mercredi 29 juillet

Traversée de l’Italie jusqu’à Ancône sur une autoroute bondée de camions. Etant un peu en avance, nous nous arrêtons manger une glace et tremper les pieds dans l’Adriatique quelques kilomètres plus au nord. Ensuite, l’attente habituelle sur le port (env. 2h) avant de grimper dans les derniers sur le bateau et parquer notre Land sous les cris des marins-placeurs… Ca passe au millimètre… mais ça passe sans casse. A peine la cabine prise nous nous rendons au bistrot qui fermera ses portes droit derrière nous. Serveurs pas très sympas, mais ça fait tout de même du bien de s’asseoir, manger quelquechose et boire un bon vin grec !

Jeudi 30 juillet

Après une nuit longue et reposante pour Oscar et Eric qui font le tour de l’horloge, nous arrivons vers 12h30 à Igoumenitsa, un petit port où l’on accoste à même le quai et où l’on ressort du quai en 2 minutes sans la moindre formalité ! Ca nous change du Maroc ! But du jour, les Météores, mais pour l’instant, nous prenons la route côtière quelques kilomètres et tombons sur une petite piste qui nous amène à une cantine sur une toute petite plage de galets à l’eau transparente. Ni une ni deux, ce sera souvlakis et salade grecque pour tout le monde et nos premiers café freddo avant un bain rafraîchissant (et encore car la mer est particulièrement chaude).Ensuite, nous prenons l’autoroute pour l’intérieur du continent, puis une route tortueuse, à 40 km/h derrière des camions pour arriver aux Météores, tout simplement superbes ! Joli camping au pied des rochers avec grande piscine. Installation de la slake-line et c’est parti pour une belle soirée.

Leave a Reply

  

  

  


7 + = huit

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>